Accueil L'Association Les nouvelles Les bulletins Nos pensionnaires Adoptions Bénévolat Nous aider Contacts

LES NOUVELLES, ANNEE 2018

 

 

21 janvier 2018

Bonjour à tous,

Nous avons déjà pris un peu de retard en ce qui concerne les nouvelles d'octobre à décembre 2017, faute de temps, mais, c'est promis, nous mettrons tout ça à jour très bientôt ! Pour le moment, l'année 2017 s'est achevée et il est temps de dresser le bilan de nos actions au cours des 12 derniers mois !

Bilan 2017

Quelques chiffres en 2016 :

- 23 chevaux, poneys ou ânes sauvés ; récupérés dans un très mauvais état, affamés, blessés...

- 8 chevaux ou poneys accueillis au refuge car leurs propriétaires ne pouvaient plus les assumer

- 2 naissances à la suite de la saisie de juments gestantes

- 3 équidés en retour d'adoption. Nous sommes toujours déçus dans ces cas-là...

- 18 chevaux (poneys ou ânes), 6 chiens et 4 chats adoptés ; ils coulent tous des jours heureux dans leur nouvelle famille !

- 8 chevaux décédés... Toujours une grande tristesse de dire au revoir à nos compagnons mais ils ont tous atteints un âge canonique, ou bien souffrait d'une pathologie très grave. On ne les oublie pas !

Les voeux de Paula !

Mes chers adhérents, mes chers amis,

Au plus les années passent et au moins je vous écris ! J'en suis bien consciente et ça me donne de vraies angoisses.

Cette année encore j'ai une bonne excuse car ce mois de décembre a été pour nous un véritable cauchemar ! Les ennuis de santé de mon mari, Jean-Claude, se sont succédés pour finir par une très lourde chirurgie au début décembre, avec des complications sévères qui nous ont plongés dans un effroyable tourbillon d'incertitudes et de découragement.

Comme vous le savez, Jean-Claude est avec moi un des piliers du refuge et c'est une partie de sa vie qu'il lui a consacré. Il est le faiseur d'abris, de box, d'écuries, celui qui est toujours là pour réparer, refaire, aménager, répondant toujours présent aux sollicitations des uns et des autres à propos des tâches les plus inattendues, trouvant une solution à chaque problème et nous nous reposions tous sur son savoir, sa débrouillardise et son sens de l'à propos !

Il est à ce jour en convalescence pour une période indéterminée qui risque d'être longue ! Il est resté 12 jours aux soins intensifs et je me suis demandée s'il en sortirait un jour tant son état était critique, subissant des transfusions sanguines à cause des hémorragies internes. Et puis, au douzième jour, il a pu rejoindre une chambre normale en chirurgie et ça a été pour nous une véritable délivrance, l'espoir est revenu et ne nous a plus quittés. Je vous passe les tristes détails, nous restons optimistes pour la suite, sachant toutefois que le grand âge est là et que notre santé en dépend.

Aujourd'hui, il est à la maison et je suis infirmière et garde-malade à ¾ temps ce qui ne me laisse que quelques heures pour le refuge et le bureau.

Je connais votre générosité et votre grandeur d'âme et je suis certaine que vous m'en tiendrez pas rigueur !

Cette année passée nous a encore permis de sauver un grand nombre d'animaux et c'est ce qui nous tient debout, et pour certains nous avons presque fait des miracles. D'autres nous ont quittés, souvent à cause de leur grand âge ou de séquelles trop graves pour qu'ils puissent poursuivre une vie décente. Quelques adoptions sympathiques ont permis à une dizaine d'entre eux de trouver une famille aimante où ils sont dorlotés dans de bonnes conditions d'entretien et aussi bien pour quelques chiens qui ont pu trouver leur bonheur après plusieurs années de refuge et ça, c'est pour nous une grande joie.

C'est notre très beau Beatles qui est chargé cette année de vous présenter nos bons vœux, parce qu'il va très bien et qu'il est le reflet de notre travail !

Arrivé squelettique le 12 septembre 2017, il est à ce jour magnifique et en excellente forme !

 

Beaucoup de saisies aussi en 2017 qui nous ont fait monter le nombre de pensionnaires à 245, ce qui est énorme, et si en ce moment nous avons un peu baissé ce chiffre, nous savons que du jour au lendemain nous pouvons à nouveau nous retrouver avec un troupeau de plus, si le besoin s'en faisait sentir ! L'hiver est pour l'instant très doux chez nous mais le plus dur reste à venir, janvier et février

sont en principe des mois difficiles, nous croisons donc les doigts.

Ce qui n'a pas été simple au long de 2017, c'est aussi de pouvoir joindre les deux bouts, environ 1300 € nous sont nécessaires au quotidien et il faut s'accrocher tout au long de l'année pour arriver à nourrir, soigner, entretenir le cheptel avec de gros frais vétérinaires qui viennent s'ajouter aux dépenses journalières. Nos structures vieilles de 20 ans commencent à décliner et j'envisage de refaire les toitures cette années afin qu'elles ne deviennent pas de vraies passoires ! J'ai l'intention de faire un appel particuliers à nous aider dans cette entreprise pourtant indispensable.

Notre équipe est un peu mutilée actuellement étant donné que notre Président de la République nous a supprimé les emplois aidés et qu'à mesure des fins de contrat, il ne va pas rester grand monde et ça, c'est une véritable inquiétude ! La protection animale est aux abois, certains refuges n'y arrivent plus du tout à cause de cette directive dangereuse et j'espère que le gouvernement va se ressaisir et nous permettre de continuer à former aussi des jeunes comme nous le faisons depuis 25 ans. Un nombre considérable de personnes vivaient grâce à ces emplois et pour elles aussi, c'est une rude épreuve.

Espérons que cette année qui débute verra poindre quelques décisions salvatrices pour les animaux, que les tribunaux prendront enfin la mesure des cruauté perpétrées dans notre pays et que les tortionnaires pourront être punis à la hauteur de leurs actes, mais je crains que ce soit une utopie !

Quand à vous, mes amis, j'aimerai pour vous le meilleur, que vos souhaits les plus chers puissent voir le jour, que votre santé ne vous pose pas de problème et que la conjoncture vous permette encore de nous aider car vous le savez, sans vous, nous ne sommes pas grand chose !

Merci aussi pour vos belles cartes de vœux toujours très touchantes.

Toute l'équipe se joint à moi pour vous dire Bonne Année 2018 à vous tous avec de la joie, du bonheur et plein de bonnes surprises !

Merci d'exister, d'être là pour nous, chaque jour est un nouveau casse-tête, c'est grâce à vous que nous pouvons trouver des solutions.

Paula LOÏS

Rappel : Cotisation membre adhérent à partir de 35 Euro

membre bienfaiteur à partir de 100 Euro

Parrainage à partir de 20 euro mensuel