DJANO

 

Djano nous a quitté le 27 avril 2015. Sa tumeur sous la gorge avait considérablement augmenté, notre Djano ne pouvait plus se nourrir, il dépérissait et sa souffrance était bien visible. Nous avons pris la difficile décision de l'endormir. Il aurait eu 30 ans le 19 mai prochain.

En mai 2008, nous apprenons l'existence de TARZAN DE JANNO, étalon pur-sang arabe appartenant aux Haras Nationaux d'Uzès, et dont l'avenir est plus qu'incertain. Tarzan est atteint d'une artérite virale (maladie infectieuse) qui ne lui autorise plus une seule saillie, alors il y a péril en la demeure et les Haras me font signe sachant que je serai probablement la seule à vouloir en faire l'acquisition. Sans hésiter d'avantage, nous partons le chercher le 13 mai.

A peine arrivé au refuge, notre beau garçon se révêle ingérable de par son caractère entier et, malgré son âge déjà bien avancé (né le 19 mai 1985, il avait à l'époque 23 ans) nous prenons rapidement la décision de le faire castrer, dans l'espoir qu'il se calme un peu ! Cette castration lui a peut-être sauvé une deuxième fois la vie car les vétérinaires ont enlevé une vilaine tumeur sur un testicule qui risquait, un jour ou l'autre de tourner mal.

Le lendemain de son arrivée au refuge, Djano est longé pour qu'il se défoule.

Impossible de le lâcher en paddock, il risque de traverser les clotûres pour rejoindre les juments.

Nous sommes tous bouche bée devant sa beauté et son élégance !

 

Quelques semaines plus tard, celui que nous avons rebaptisé DJANO se montre beaucoup moins violent, il peut désormais sortir en parc de détente durant la journée et rentrer dans son box la nuit, en sécurité ! Il semble se faire assez vite à cette nouvelle vie, plus tranquille. Pour lui, finies les saillies ! Il restera néanmoins "chaud" et nos belles juments lui plaisent beaucoup ! Notre gaillard sait se faire entendre !

 

Les années ont passé (photos entre 2010 et 2013), Djano s'est révêlé être un Amour de cheval, un caractère vraiment doux pour un étalon castré si tard.

A plus de 25 ans, il est toujours aussi beau et fringant !!!

 

Jusqu'en 2010, Djano a fait quelques ballades avec Charlotte car, avant d'être étalon, Djano était aussi un cheval de sport et ne plus rien faire du jour au lendemain était difficile pour lui, il s'ennuyait et son moral en patissait.

Du coup, des promenades régulières lui faisaient le plus grand bien !

 

Nous sommes désormais en 2015 et notre Djano devrait fêter ses 30 ans en mai prochain. Il faut l'avouer, notre garçon a beauoup vieilli et, pour ne rien arranger, une énorme tumeur s'est développée au niveau de sa gorge. Si, à ce jour, elle n'est pas douloureuse et ne le gêne pas trop pour respirer, manger & boire, tôt ou tard les choses se compliqueront... Nous espérons que ce sera le plus tard possible !

Pour parfaire la panoplie, Djano souffre d'arthrose très développée et les jours de mauvais temps sont pour lui un calvaire. Nous faisons au mieux pour lui offrir le meilleur confort de vie possible ; il passe les belles journées dans son parc et rentre au box le soir. Son box est équipé d'une dalle en caoutchouc, amortissante et isolante, et d'une coufortable couche de copeau.

Malgré toutes ses pathologies, Djano semble apprécié son quotidien, il reste gourmand même s'il a tendance à beaucoup maigrir en hiver. En tout cas, une chose n'a pas changé : il est toujours très attirée par la gente féminine !

Djano est un cheval que nous aimons particulièrement, il occupe une place très importante dans notre coeur et on a parfois l'impression qu'il est là depuis toujours ! Nous sommes néanmoins bien conscient qu'il arrive en fin de course, nous le trouvons de plus en plus fatigué et, malgré de bonnes rations de nourriture, il maigrit...

Courage, mon brave garçon, reste encore un peu avec nous, nous ne nous faisons pas à l'idée de te perdre !