DUSTER

 

 

L'histoire de Duster commence en avril 2014, alors que Paula reçoit sur son ordinateur une annonce pour un poulain à sauver. Bien évidemment, des demandes comme celle-ci nous en recevons chaque jour et, même si c'est dur, nous sommes bien obligé de "fermer les yeux" car nous ne pouvons pas sauver tous les chevaux !

Néanmoins, en cherchant quelques informations, on découvre que ce poulain appartient à un maquignon bien connu chez nous pour envoyer chaque année des centaines de chevaux au couteau. Là, il s'agissait d'un groupe de poulains "demi-trait" et Duster était le dernier à ne pas être sauvé (un immense merci aux associations et aux particuliers qui rachètent des chevaux aux marchands avant qu'ils ne finissent au couteau). Il faudrait être en béton ou bien habiter en appartement pour ne pas craquer devant ce pauvre chou, une bouille d'amour et une très jolie robe noire et blanche un tantinet appaloosa !

Au refuge, nous avons l'habitude de se dire que si nous devions manger du cheval, on aurait l'impression de manger notre chien ! Et pourtant beaucoup de ces animaux appelés couramment «  la plus noble conquête de l'homme » ne sont élevés que dans le but de la consommation humaine  et certains de ces maquignons-éleveurs font jouer la corde sensible proposant à la vente quelques uns de ces poulains craquants à des associations de sauvetage.


Bien que ce ne soit pas notre "tasse de thé" de faire gagner de l'argent à ces profiteurs sans scrupules, l'association s'engage, presque chaque année, de sauver un de ces poulains lourds dont les jours sont malheureusement comptés. Bien sûr, nous avons déjà un énorme cheptel et, comme dit précédemment, nous ne pouvons pas racheter tous les malheureux.. Malgré tout, dans un élan de compassion, on décide d'acheter ce pauvre bonhomme, en se disant qu'il était jeune, beau et original, et que nous pourrons trouver un adoptant qui, comme nous, craquerait !

C'est comme ça que, le 23 mai, nous accueillions Duster au refuge.

Il n'était pas bien gros pour un poulain de boucherie, une vraie « claquette » avec un gros ventre plein de vers et les traits de la misère !

 

C'était bien un poulain de maquignon, mal entretenu et payé bien trop cher si on avait voulu comparer au prix de la viande, mais à ce jour, il était devenu un animal de compagnie qui allait être aimé et considéré comme un être vivant et sensible, et ça change tout.

Durant les mois qui ont suivis, Duster a bénéficié des meilleurs soins. Nourriture d'excellente qualité, vermifuge et parrage régulier, puis castration !, et enfin le voilà magnifique et en pleine forme !

 

A ce jour, Duster vit au sein d'un groupe de 6 hongres ; ils s'entendent très bien et profitent d'une vie bien tranquille ! C'est un cheval adorable, très proche de l'homme même s'il peut se montrer un peu inquièt au premier abord. Un gros nounours qui aime les câlins et fait preuve de très bonne volonté pour les manipulations habituelles (licol, maréchalerie, pansage, vermifuge..)

Mais ce gros garçon entre dans sa 3ème année et il est temps pour lui de découvrir une nouvelle activité, c'est-à-dire devenir un super cheval de loisir ! Nous n'avons pas du tout commencé son débourrage car nous manquons de temps au refuge, c'est pourquoi nous serions ravis de lui trouver une excellente famille qui saura s'occuper de lui et lui apprendre à accepter un cavalier !

Comme beaucoup de chevaux ayant une robe claire, Duster s'éclaircit d'année en année, quel dommage !

Mais il est toujours aussi craquant !

 

Duster est un cheval rustique, porteur mais pas très grand. Bien dans sa tête, il est certain qu'il aura le pied sûr, le genre "passe-partout", un super compagnon de rando ! Mais comme tout jeune cheval, il aura besoin de quelqu'un ayant de bonnes connaissances en débourrage, pour que tout se passe au mieux.

Si vous êtes intéressé pour adopter notre beau DUSTER, n'hésitez pas à nous contacter !

Rappel des conditions d'adoption : habiter dans un rayon de 70 km autour du refuge, être propriétaire d'un terrain (avec abri) à côté de la maison et avoir au moins un autre équidé (nous ne plaçons jamais nos chevaux seuls)

 

L'histoire de Duster vous a touché ? Alors n'hésitez pas à le parrainer (20 €/mois) ou simplement faire un don en sa faveur. Pour cela, envoyer un courrier à l'Association en précisant votre demande. Pour un parrainage, nous vous enverrons un contrat à signer ainsi que des photos de votre filleul.

D'avance, un grand merci pour lui !

ASSOCIATION C.H.E.V.A.L

Domaine du Valat de Ramel

Route de Servas

30340 SALINDRES