FRINGANT

Date de naissance : 2015

Dans le courant de l'été 2015, nous sommes mis au courant d'une enquête réalisés par la SPA des Baux de Provence. Les voisins de M. X, "pseudo" éleveur à St Rémy de Provence, constatent la mort d'un étalon près de chez eux. Ils alertent alors la Spa des Baux qui, sur les lieux, découvre la nourriture donnée à ces équins : fruits pourris, restes de viennoiserie, pain frais, soit une nutrition totalement inadaptée à un développement sain. Certes, les juments sont grosses mais en mauvaise santé et elles ne produisent de ce fait quasiment pas de lait pour leurs poulains, dont beaucoup meurent... De plus, l'état de leurs sabots révèlent un manque grave de soins de maréchalerie !

Le président de la SPA s'attelle avec des spécialistes à raisonner le propriétaire âgé sur un régime alimentaire approprié pour son élevage.

La suite s'avère encore plus délicate. Un nouveau témoignage arrive à la Spa sur le sevrage de poulains transportés dans un pré, attachés derrière un véhicule ; l'un d'entre eux ayant chuté il a été traîné sur plusieurs mètres.

Une nouvelle visite auprès du propriétaire ne laisse apparaître aucune amélioration nutritionnelle. Un constat auprès de la gendarmerie est alors effectué, suivi d'une plainte et une saisie ordonnée.

Lundi 13 juin 2016, lors de la préparation d'enlèvement des chevaux, une triste découverte est faite par un bénévole de la Spa : une jument qui devait mettre bas est trouvée en détresse. Un vétérinaire mandaté par la Spa constate un bouchon oesophagien dû à un étouffement par fruits. La jument décède deux jours après.

La saisie conservatoire confirmée par le procureur, la Spa avec l'aide d'associations diverses et la manade Lescot, a mis en sécurité quatre juments et trois poulains.

Et nous dans tout cela, me direz-vous ?! En réalité, nous sommes sollicités pour récupérer un jeune poulain. Il est le plus mal en point du troupeau et les responsables de l'enquête préfèrent l'isoler des autres chevaux et nous le confier pour qu'il reçoive tous les soins nécessaires. Il n'a que quelques mois, 8 ou 9 peut-être, et en bien mauvais état... Maigre et complètement carencé (trop petit pour son âge!), un vilain poil, couvert de poux... le pauvre petit que nous appelerons FRINGANT fait peine à voir. "Fringant", car nous sommes persuadés qu'il le deviendra vite, après quelques mois au refuge, en recevant une excellente alimentation et de bons soins !

Le 15 juin 2015, nous voici donc une fois de plus sur les routes pour récupérer notre petit Fringant qui nous attend en sécurité dans un centre équestre en Provence. Nous découvrons alors une petite misère, pauvre chou, il fait peine à voir... Il embarque rapidement dans le van et nous le ramenons au refuge où il sera enfin traité et soigné comme il me mérite. Fringant est un amour, il est très reconnaissant envers l'humain et nous donne toute sa confiance. Il faudra plusieurs mois pour qu'il se refasse une santé et perde son vilain poil hirsute !

Juin 2016, arrivé au refuge. Les photos ne sont pas très parlantes mais en réalité, Fringant est très maigre et visiblement sous-développé pour un poulain de son âge.

 

Puis les mois passent et Fringant change à vu d'oeil. Les bons soins, une excellente nourriture et les traitements vermifuge et de peau font progressivement des miracles. L'été, sa robe sombre brille comme jamais, il est magnifique ! Même s'il reste de petite taille pour un cheval de 3 ans (les carences dont il a souffert étant poulain ont provoqué un ralentissement de croissance), il a déjà bien grandit et continuera à prendre quelques cm pendant les prochaines années.

Juin 2017

 

Côté caractère, comme tout adolescent, il s'affirme un peu plus mais reste très câlin et proche de l'homme. Il a besoin de douceur et de calme pour se sentir bien, mais il apprend vite et bien, et chaque découverte est un plaisir pour lui ! Il partage sa vie avec Fringale, une pouliche du même âge avec qui il s'entend à merveille. Nous trouvons qu'ils forment un duo très assorti, tant par leur nom que par leur robe !

Fringant est proposé à l'adoption mais nous serons poitilleux quant au choix de l'adoptant. C'est un jeune garçon extrêmement attachant, doté d'une immense gentillesse et nous souhaitons pour lui le meilleur. Son retard de croissance implique qu'il restera un petit modèle qui pourrait devenir un merveilleux compagnon de loisir pour un jeune cavalier ayant de l'expérience ou un adulte pas trop grand ! De même, nous privilégierons une famille qui ne sera pas "pressée" de le débourrer car il est encore tout jeune et il faut lui laisser le temps de se développer physiquement et mentalement. Fringant a encore beaucoup à apprendre dans le travail à pied avant d'envisager le monter !

 

Fringant est très sociable, il a besoin de la compagnie de ses congénères et ne supporte pas d'être seul. D'ailleurs, il s'entend tellement bien avec sa copine Fringale que nous rêvons d'une double adoption, bien que ce ne soit en rien une obligation. A noter que Fringale est également proposée à l'adoption mais son caractère est bien différent de celui de Fringant ; en effet elle est très sauvageonne et difficile à manipuler, elle aura besoin de temps, de patience et de beaucoup de travail pour accorder sa confiance.

Fringant respecte très bien les clotûres à condition qu'elles soient électrifiées.

Si vous êtes intéressé pour adopter notre beau FRINGANT, et que vous respectez nos conditions d'adoption, n'hésitez pas à nous contacter, nous en discuterons avec plaisir !

Rappel des conditions d'adoption : habiter dans un rayon de 70 km autour du refuge, être propriétaire d'un terrain (avec abri et clôtures fiables) à côté de la maison et avoir au moins un autre équidé (nous ne plaçons jamais nos chevaux seuls)

 

L'histoire de FRINGANT vous a touché ? Bien qu'il soit proposé à l'adoption, il est tout à fait possible de le parrainer tant qu'il vit au refuge et, s'il venait à trouver une nouvelle famille, le parrainage sera transféré à l'un de ses congénères !

Alors n'hésitez pas à le parrainer (20 €/mois) ou simplement faire un don en sa faveur. Pour cela, envoyer un courrier à l'Association en précisant votre demande. Pour un parrainage, nous vous enverrons un contrat à signer ainsi que des photos de votre filleul.

A ce jour, Fringant a 0 parrainage, il serait ravi que quelqu'un s'intéresse à lui !

D'avance, un grand merci pour lui !

 

 

ASSOCIATION C.H.E.V.A.L

Domaine du Valat de Ramel

Route de Servas

30340 SALINDRES