PETCHOA

Date de naissance : 2003

 

L'histoire de Petchoa commence fin mars 2006. A cette époque, nous sommes contactés pour une très grosse affaire de maltraitance au sein d'un élevage de Purs-sang Arabes situé en Corrèze. L'éleveur, Mr. Perrier, possède une cinquantaine de chevaux arabes qui tentent de survivre tant bien que mal, sur des terrains scouatés ça & là, sans nourriture, sans soin et avec le minimum d'eau. Bien sûr, qui dit élevage dit reproduction et chaque année, des dizaines de poulains viennent au monde, leurs mères sont squelettiques, certaines blessées et/ou malades et elles n'ont pas assez de lait pour nourrir leur poulain. Beaucoup meurt durant leurs premiers mois d'existence, ou bien grandissent avec d'énormes carences.

Petit aperçu de l'état des chevaux...

 

A la mi-mai, après de longues semaines de travail, de coup de téléphone, de rapports de plainte..etc, nous recevons l'autorisation de saisie de l'intégralité du troupeau ! Ce fut une sacré épopée, la Corrèze ce n'est pas la porte à côté et organiser le transport de plus de 40 équidés au refuge, ce n'est pas une mince affaire ! (certains chevaux, présentant de très graves blessures incurables, ont malheureusement été euthanasiés sur place par un vétérinaire). D'autant qu'il faut préciser que l'ensemble du troupeau n'a pas l'habitude d'être manipulés, il y a des étalons assez vigoureux, des jeunes poulains avec des mères sauvages, des jeunes de 2/3 ans n'ayant jamais été licolés ! Malgré tout, l'embarquement et le transport de tout ce petit monde s'est bien passé et, le 14 mai 2006, le cheptel du refuge augmente soudain considérablement !

Les mois qui ont suivis ont été bien remplis ; il a fallu s'occuper de ce grand troupeau, nourrir en abondance, soigner les plaies et les maladies de peau présentes sur quasiment tous les chevaux, castrer les étalons et prendre soin des poulains et des juments gestantes qui ont mis bas au refuge en toute sécurité ! Et, en plus de tout cela, il fallait aussi manipuler au maximum ces chevaux dont certains étaient vraiment sauvages et parfois dangereux. La plupart des jeunes chevaux ont été bien travaillés au refuge, sont devenus très proches de l'homme et adorables et, au fur et à mesure des années, ils ont pu être adoptés dans de bonnes familles qui les ont débourrés et sont ravis de ces excellents chevaux de loisirs bien dans leur tête !

Au sein du troupeau des "jeunes", il y avait une pouliche grise de 3 ans que nous avons appelé PETCHOA. Elle n'était pas en trop mauvais état comparé à ces compagnons d'infortunes mais côté caractère, la belle nous a donné du fil à retordre et elle a fait parti de ceux dont nous avions beaucoup de mal à nous occuper. Sauvage et inapprochable, elle refusait de nous accorder sa confiance et pouvait se montrer dangereuse dès qu'elle se sentait menacée.

Petchoa entre 2007 et 2009 ; malheureusement pas plus de photos à son arrivée au refuge...

 

Elle a grandit assez loin de nous mais, petit à petit, l'âge et le travail faisant, elle a finit par comprendre que tous les humains ne sont pas des monstres ! Au fil des années nous l'avons vu évoluer et, si à ce jour elle reste encore assez timide, elle n'est plus du tout la même jument !

 

Malheureusement, nous n'avons jamais pu lui trouver une nouvelle famille mais nous ne désespérons pas que quelqu'un finisse par craquer pour cette si belle jument. A 15 ans, elle n'est toujours pas débourrée (nous avions entamé le travail il y a quelques temps mais, par manque de temps au refuge, n'étions pas abouti à un débourrage complet) mais ce n'est en rien un obstacle insurmontable et il n'y a aucun doute qu'en quelques semaines, avec un travail quotidien, du temps, de l'amour et de la patience, Petchoa deviendrait une merveilleux jument pour partir en ballade !

 

Au refuge, Petchoa est travaillée régulièrement selon la méthode éthologique, elle se comporte parfaitement ; elle tient à l'attache, donne les 4 pieds, adore la douche, est désensibilisée à la plupart des éléments "inquiétants" (sac plastique, bache, objets divers). En effet, il faut le dire, Petchoa reste une jument "sur l'oeil", assez vive et réactive dès qu'elle a peur. Mais elle se montre toujours respectueuse envers l'humain, pas la moindre once de méchanceté ou d'agressivité et, dès qu'elle est en confiance, elle devient très câline et adorable.

 

Petchoa a vécu seule tout comme en groupe, elle s'entend avec ses congénères bien qu'elle soit un peu dominante mais pas méchante.

Petchoa peut se montrer assez maline avec les clotûres, c'est pourquoi il est nécessaire pour sa sécurité qu'elles soient assez impressionnantes et surtout bien électrifiées.

Si vous êtes intéressé pour adopter notre superbe PETCHOA, n'hésitez pas à nous contacter !

Rappel des conditions d'adoption : habiter dans un rayon de 70 km autour du refuge, être propriétaire d'un terrain (avec abri) à côté de la maison et avoir au moins un autre équidé (nous ne plaçons jamais nos chevaux seuls)

 

L'histoire de PETCHOA vous a touché ? Bien qu'elle soit proposée à l'adoption, il est tout à fait possible de la parrainer tant qu'elle vit au refuge et, si elle venait à trouver une nouvelle famille, le parrainage sera transféré pour un ou une de ses congénères !

Alors n'hésitez pas à la parrainer (20 €/mois) ou simplement faire un don en sa faveur. Pour cela, envoyer un courrier à l'Association en précisant votre demande. Pour un parrainage, nous vous enverrons un contrat à signer ainsi que des photos de votre filleule.

A ce jour, Petchoa a 0 parrainage, elle serait ravie que quelqu'un s'intéresse à elle !

D'avance, un grand merci pour elle !

ASSOCIATION C.H.E.V.A.L

Domaine du Valat de Ramel

Route de Servas

30340 SALINDRES