Soleil

 

 

LA FOIRE DE MAURS. La plus tristement célèbre foire de chevaux, qui a lieu 4 fois par an dans la région du Cantal. La noria de camions italiens qui y défilent est bien la preuve de l'engouement des italiens pour la viande de cheval et en particulier de celle des poulains de trait à peine sevrés, c'est à dire à partir de 6 mois. De ce fait, la loi de l'offre et de la demande faisant monter les enchères, cette viande est vendue à un prix supérieur par rapport à la viande de cheval adulte. De l'autre côté, pour ceux que nous appellerons les "maquignons-éleveurs", cet état de fait représente une aubaine. Un poulain pour la boucherie rapporte presqu'autant qu'un cheval adulte qu'il a fallu élever et nourrir pendant longtemps . C'est la raison pour laquelle une multitude de bébés, attachés aux barres, attendent de partir pour l'engraissement, dans des conditions innacceptables, pour l'Italie.

Fin 2006, dans le cadre des sauvetages de boucherie, nous avions décidé de racheter deux chevaux de cette maudite foire. Finalement, ce fut trois bienheureux qui ont rejoint le refuge ce jour-là : POMPONETTE, une vieille jument aveugle ; LIZA, une ponette boiteuse et SOLEIL, un jeune poulain percheron de 7 mois.

Soleil, à droite, attend sagement à la barre d'attache. A côté de lui, deux vieilles juments de trait destinées à la boucherie.

 

Grâce à notre amie Irène, notre intermédiaire sur le terrain, les trois chevaux ont été rachetés puis transportés sans encombre jusqu'au refuge.

Soleil, le jour de son arrivée au refuge

 

Dès le lendemain de son arrivée au refuge, Soleil tousse beaucoup et ne semble pas très en forme. Un examen clinique révèlera qu'il a une forte fièvre, et un abcès était en formation sous l'auge (partie située sous le maxilaire inférieur). Le diagnostic était simple : Soleil est atteint de gourme, maladie virale qui peut être mortelle pour un sujet laissé sans soins. Un traitement antibiotique et anti-inflammatoire a aussitôt été mis en place et nos malades (Pomponette est également atteinte) ont fait l'objet d'une surveillance de tous les instants.

La gourme est une maladie très contagieuse et ça n'a pas loupé ! Quelques jours après, et malgré un isolement qui n'en était pas vraiment un, 35 de nos pensionnaires étaient malades ! Piqures et soins quotidiens pour chacun d'eux, c'était l'Enfer et il est préférable ne plus penser à cette sale période !!!

Heureusement, tous ont été bien soignés, et très vite, notre beau Soleil a repris du poil de la bête ! Les mois passent, et notre petit percheron chétif devient un grand gaillard en pleine forme !

Notre beau Soleil a 1 an ! Sa robe est magnifique mais nous savons qu'elle va s'éclaircir avec le temps. Dommage !

 

Soleil a déjà 4 ans, il a beaucoup grandit et grossit, et sa robe s'éclaircit de plus en plus.

Sa puissance et sa force ne font aucun doute !

 

Soleil se révèle être très proche de l'humain, en constante recherche de contact. Dès que nous rentrons dans son parc, il nous suit comme notre ombre et devient parfois un peu trop collant ! Impossible de ramasser les crottins ou de nettoyer l'abreuvoir sans qu'il mette son nez partout ! Très attachant, il est impossible de lui résister !

Notre géant est un véritable amour, et malgré sa force et son poids, il reste gérable et respectueux. Bien manipulé au licol, la maréchalerie se passe bien et il est coopératif pour les soins éventuels. En réalité, quoi qu'on lui fasse, il est toujours ravi que l'on s'occupe de lui !

 

De plus en plus beau (et gros !), Soleil a désormais pris un belle robe gris pommelé. Il ne devrait maintenant plus trop changé !

 

Soleil n'est pas débourré mais son côté "gros nounours" nous incite à penser que le débourrage ne posera pas de problème. Pour tout vous dire, il nous est déjà arrivé de monter sur son dos dans le parc, à cru, sans aucune difficultés ! Mais il faut être conscient de Soleil n'a aucun dressage, il y a encore du travail.

Désormais, Soleil a 6 ans et nous pensons qu'il est grand temps pour lui de trouver une nouvelle famille afin que l'on puisse s'occuper de lui quotidiennement. Il n'attend que ça !!! Il n'y a aucun doute, notre titan deviendra une excellente monture pour le loisir ou l'attelage. C'est pourquoi nous le proposons à l'adoption, tout en sachant que nous serons très précis sur les conditions d'adoption ; en effet un cheval de trait n'est pas tout à fait un cheval "comme les autres". Il a besoin de d'avantage de terrain, et bien évidemment, il faut avoir conscience que les quantités de nourriture sont conséquentes ! Il est également important de s'assurer les services d'un maréchal-ferrant compétent (certains refusent de s'occuper des chevaux de trait !) ; les soins portés aux sabots sont primordiaux pour les chevaux "lourds", car paradoxalement plus fragiles ! Une fois au travail, il sera sans doute nécessaire et préférable que Soleil soit ferré.

Depuis plusieurs mois, Soleil partage sont parc avec JUSTIN (15 ans), un trait breton sauvé lui aussi de la boucherie.

Nos deux compères s'entendent à merveille !

 

SOLEIL a été adopté le 24 février 2012 ; il vit désormais heureux et choyé au sein de sa nouvelle famille ! Nous avons des nouvelles très régulièrement, tout va bien pour lui !

30340 SALINDRES