• Paula

Annexe au courrier de fin d'année

Comme chacun d'entre vous, nous traversons une période difficile, anxiogène qui perturbe un tant soit peu le bon fonctionnement du refuge.

Aucun courrier ne nous arrive, les postes alentours sont fermées, le ravitaillement pour les animaux s'est jusque là bien déroulé mais nous n'avons aucune certitude pour les jours qui viennent pour les nombreux voyages de foin (un semi-remorque par semaine) car certains de nos fournisseurs dans la Crau ne veulent plus servir les camions, vous pouvez imaginer notre angoisse.

A cela il faut ajouter la dernière saisie chez un récidiviste contre lequel nous nous battons depuis déjà 20 ans de 14 chevaux, surtout des juments et 2 étalons que nous avons fait castrer très vite !

Il faut préciser que la plupart des juments sont gestantes ce qui va nous augmenter un peu plus le cheptel ! La première pouliche est née le 23 mars et ça a été pour nous un vrai rayon de soleil en cette période sombre. Tout s'est bien passé, elle est magnifique et très dégourdie dès la naissance. C'est bien sûr un souci supplémentaire de surveiller les mise-bas car le risque zéro n'existe pas et nous sommes chaque matin un peu fébrile ( je n'ai pas dit fiévreux, Dieu merci ! ).

Au niveau du confinement nous n'avons aucune souffrance particulière car nous évoluons sur nos 70 ha et je pense qu'il y a pire ! Toutefois, les risques d'attraper ce méchant virus restent entier, nous avons des salariés qui vont et viennent de chez eux au refuge et vice-versa, nous avons les livreurs, le maréchal, les vétérinaires, mais malgré tout nous gardons le moral ! Jean-Claude mon mari et moi-même sommes en première ligne, 73 et 77 ans avec en plus une broncho-pneumonie chronique, alors, sans être psychotiques, il nous arrive d'être un peu inquiets, mais le ciel a toujours veillé sur nous et ça nous rassure !

Notre cheptel se porte bien, nos chiens et chats aussi et il en est de même pour nos courageux salariés qui n'ont pas dérogé à leur engagement, sans eux le refuge serait à l'arrêt ! En un mot, l'apocalypse !!!

Le refuge est fermé sur une directive de l'état, le portail est même cadenassé ! Les visites sont donc proscrites. Nous espérons que vous allez tous bien, vous nos adhérents grâce auxquels cette structure peut vivre, surtout prenez soins de vous, restez confinés et bientôt tout cela ne sera qu'un mauvais souvenir qui aura marqué tous les esprits et malheureusement endeuillé de nombreuses familles, nous sommes de tout cœur avec ceux qui souffrent et leurs accompagnants.

Que Dieu vous garde et nous garde aussi, gardons le moral et l'espoir.

Puisque la poste est pas mal défaillante et que nous ne pourrons pas faire vivre tout le monde sans dons, je vous invite, pour ceux qui le peuvent à faire un virement sur notre compte Crédit Agricole. Code banque 13506

IBAN FR76 1350 6100 0005 7757 0100 162


Toujours déductible des impôts à 66% En vous remerciant du fond du cœur. Paula

28 vues